école d'aromathérapie à Montpellier | Naturoform

L'aromathérapieL'aromathérapie



Les huiles essentielles sont relaxantes et tonifiantes, on les utilise aussi bien pour la beauté que pour la santé et le bien-être, que ce soit en applications locales, inhalations, vaporisations...

L' aromathérapie est une médecine qui doit se fonder sur des connaissances botaniques précises. La méconnaissance et le non-respect de ces précisions laissent la porte ouverte aux abus et aux effets secondaires et toxiques.


Pour ces raisons, il est indispensable de suivre les cinq critères fondamentaux :


1/ L'espèce botanique

Le flacon d'HE doit tout d'abord mentionner l'espèce botanique exacte de la plante distillée, sous son nom latin, selon la nomenclature internationale, pour éviter l'imprécision fréquente des appelations populaires ainsi que le nom du genre et le qualificatif de la variété.

Par exemple  :

Le genre : Eucalyptus
L'espèce : Radiata

2/ L'organe producteur ou la partie végétale

L'étiquette doit également mentionner l'organe producteur (écorce,  feuille, fleur..)

3/ La spécificité biochimiqe ou chémotype

On appelle spécificité biochimique la molécule aromatique dont la variation de concentration, induite par le biotope, est révélatrice des propriéts thérapeutiques de l'huile essentielle considérée.
Ce n'est pas obligatoirement le composant majoritaire de l'huile essentielle.

Par exemple :

Prenons l'exemple familier du Romarin : selon qu'il est récolté au Maroc, en Provence ou en Corse, il produit trois HE aux propriétés très différentes.
Celle du Maroc présente une proportion plus élevée d'oxydes (eucalyptol), d'ou une action remarquable au niveau broncho-pulmonaire.
Celui de Provence est riche en camphre et possède des propriétés intéressantes au niveau cardiaque.
En Corse, deux molécules, l'acétate de bornyle et la verbénone, sont valorisées, cette variété agissant plus particulièrement au niveau hépatique et digestif.

L'étiquette doit donc préciser selon le cas :

- Rosmarinus officinalis s.b. 1,8 cinéole,
- Rosmarinus officinalis s.b. camphre,
- Rosmarinus officinalis acétate de bornyle, verbénone.

4/ Origine géographique

Les produits doivent être issus de culture biologique.

5/ Le mode de culture et l'année d'extraction

Les fournisseurs sérieux doivent pouvoir donner pour chaque lot d'HE une chromatographie en phase gazeuse donnant la proportion de ses composants.


La voie cutanée est la voie royale d'administration dans la plupart des cas, elle est extrêmement efficace et parfaitement tolérée.
En 1 mn, une grande partie des parties des principes actifs parvient au coeur et est renvoyée instantanément dans tout l'organisme.





 

Espace client

Clients par correspondance



Rubrique santé

Le Griffonia

La plante griffonia simplicifolia aussi nommée Bandeiraea simplicifolia Benth. est originaire d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale. Si elle ressemble à une liane, elle en en fait à mi-chemin entre un arbrisseau et une plante grimpan...

[Lire la rubrique]

Toutes les rubriques santé

Actualités

La technologie liposomale

Publiée le 14 Décembre 2018

On entend de plus en plus parler de la technologie liposomale. D'autres termes tels que liposphérique ou encapsulation sont également utilisés pour qualifier ces nouveaux produits protégés par une enveloppe phospholipidique. Que que soit le ...

[Lire l'actu]

Toutes les actualités

école d'aromathérapie à Montpellier | Naturoform